Béarn et Pays basque dans la guerre 1936-1946

Ménochet Jean-Loup

9782350684345

Les Pyrénées Atlantiques (alors les Basses-Pyrénées) pendant la Seconde Guerre Mondiale, un beau livre richement illustré, par l'historien et pyrénéiste Jean-Loup Ménochet.

A travers de nombreux fonds d’archives, publics ou privés, connus ou inconnus, les images et les hommes livrent une histoire « à tiroirs » que l’auteur révèle d’un regard photographique et contemporain. Un sujet peu abordé.

Plus de détails

35,00 € TTC

Loin des fronts et des théâtres d’opérations les plus violents de la Seconde Guerre Mondiale, les Pyrénées occidentales seront relativement épargnées des horreurs de la guerre. Cependant, bien avant l’embrasement général, les basques comme les béarnais, traditionnellement liés à l’Espagne, deviennent en 1936 les témoins directs de la pandémie fasciste qui jettera le monde dans l’effroi et la mort pendant six ans. Tandis que la Légion Condor et les phalanges ravagent les cités outre-Bidassoa, le département des Basses-Pyrénées accueille les civils jetés sur les routes de l’exil, offre repli et soutien pour les combattants républicains et se prépare déjà au pire. En 39 et 40, la mobilisation générale, la Blitzkrieg
ou la Wehrmacht en ordre serré défilant sur le pavé ne surprend finalement plus personne : dans ce petit bout du sud-ouest, l’été, sur une plage à Hendaye ou à l’ombre de l’Ossau, on a déjà pu voir les flammes d’une Irun ravagée, ou l’exode massif des gudaris mutilés. Mais la situation a changé car c’est désormais de ce côté des Pyrénées que les conditions de guerre s’installent, entre une France divisée et une
Espagne non belligérante qui positionnent dorénavant le département comme un enjeu stratégique : gagner les cimes c’est la liberté et l’exil pour des milliers de persécutés, résistants, juifs ou intellectuels. Verrouiller les Pyrénées, contrôler et fortifier la zone, c’est la mission du Reich et de
l’administration française. Au milieu des forces, si certains embrassent clairement l’une ou l’autre
des causes, la majorité de la population tente de survivre et de gérer au mieux les contraintes du quotidien, entre douleur, espoir, détente et joie de vivre jusqu’ à la Libération ultime.
A travers de nombreux fonds d’archives, publics ou privés, connus ou inconnus, les images et les hommes livrent une histoire « à tiroirs » que l’auteur révèle d’un regard photographique et contemporain.

Format 240 x 220
Nombre de pages 232
Langue Français
Date de parution novembre 2016
Type de brochure broché couverture à rabats
Illustrations 250 photos

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Livres associés

Paiement

100 % sécurisé

Livraison

Livraison offerte à partir de 30 €
(Livraison en France-Monaco-Andorre)

Expédition

sous 48h